Share/Bookmark
[archive cinéma]
Le coeur des hommes 2

genre: divers


réalisateur
image disponible Marc Esposito
comédiens
Jean-Pierre Darroussin, image disponible Bernard Campan, image disponible Gérard Darmon

  • Sortie le 24-10-07

    infos: Genre : comédie dramatique. Durée : 1h55.


critique
++__ Deuxième coup de coeur

Affiche Affiche Des potes comme on aimerait bien retrouver plus souvent que tous les quatre ans... Des potes comme on aimerait bien retrouver plus souvent que tous les quatre ans...

Forum
Soyez le premier à donner votre avis
[critique]

++__ Deuxième coup de coeur

par Bénédicte Arcens le 08-10-07

Les quatre compères sont de retour, quatre ans plus tard. On les attendait au tournant, intrigués de redécouvrir leurs rapports avec les femmes, leurs secrets partagés, leurs sentiments de culpabilité, leur volonté de changer et de s'améliorer. Alors, finalement, ont-ils réussi leur pari ?

Le ton est plus grave. L'auteur n'est pas tombé dans la facilité (ou la difficulté) de vouloir faire encore plus drôle que dans le film précédent en s'esquintant sur une comédie franchouillarde. Non, c'est un retour aux accents plus sentimentaux, avec de vraies remises en questions que propose Marc Esposito. Les personnages ont évolué en temps réel, quatre années d'amour et d'amitié sont donc passées sur le coeur de ces hommes attachants que l'on retrouve dès la première image, les jambes plongées dans cette même piscine, alignés comme des gamins heureux de se revoir.

Et la bonne surprise est là. On retrouve la force du premier opus : la simplicité. Celle qui offre une authenticité incroyable à l'histoire. Des plans séquences à répétition qui donnent l'impression que ce n'est pas du cinéma, que ces hommes et ces femmes sont nos amis ou nos voisins. On capte l'émotion en direct, un peu comme on recevait celle d'un Claude Sautet il y a quelques années. Les personnages gagnent encore en épaisseur avec une révérence pour le jeu des actrices qui offrent une performance de haut vol. L'alchimie fonctionne parfaitement, les parcours des uns et des autres évoluent avec cohérence. En bref, c'est une réussite.

Pari gagné, donc, pour cette " suite de ", exercice particulièrement périlleux et souvent décevant. Le film vaut le détour, ne serait-ce que pour une scène de gifles (merci à Catherine Wilkening !) qui va, à coup sûr, rester dans les annales...

[bio]
réalisateur: Marc Esposito
UNDEF

Réalisateur, scénariste, producteur et écrivain français né en 1952 à Alger.

D'abord journaliste en cinéma, en 1976 il participe à la création du magazine Première dont il est rédacteur en chef, avant de le quitter dix ans pus tard pour fonder son principal concurrent actuel, Studio Magazine.

En 1989 sort son premier court métrage, "L'Homme qui pleurait tous les matins" (1989), suivi d'un documentaire dédié à son ami Patrick Dewaere, présenté à Cannes en 1992.

En 1993, il quitte Studio Magazine pour se consacrer exclusivement au cinéma et à l'écriture : à deux courts sur Bertrand...

[lire la suite]