Share/Bookmark
[archive exposition]
PATRICK DEMARCHELIER, images et mode

genre: comédie


artiste
image disponible Patrick Demarchelier


critique
+++_ La mode au musée

Christy Turlington, British Vogue, New York, 1992 Christy Turlington, British Vogue, New York, 1992 Dior, Calendrier Pirelli, 2008 Dior, Calendrier Pirelli, 2008 Diamonds, February 2000 Diamonds, February 2000 Nadja Auermann, St. Barthelemy, 1995 Nadja Auermann, St. Barthelemy, 1995 Princess Diana Princess Diana

Forum
Soyez le premier à donner votre avis
[critique]

+++_ La mode au musée

par Anne Eyrolle le 28-09-08

A 17 ans, son beau-père lui offre un Kodak. A 32 ans, débarqué à New York, sa copine le plaque et il se retrouve seul dans la Pomme, avec pour unique soutien son appareil pendu autour du cou. A 65 ans, Patrick Demarchelier est l'un des photographes de mode et de stars les plus célèbres au monde. Lady Diana ne jurait que par lui et il jouait son propre rôle dans "Le diable s'habille en Prada" : c'est dire...

Portraits sublimes de visages parfaits ou sublimant des "people" radieux, postures divines en Dior pour Vogue ou nues pour le calendrier Pirelli, photos pour le seul plaisir de l'oeil de l'artiste ou pour une marque : le français exilé aux Etats-Unis depuis plus de trente ans peut tout et tout ce qu'il touche se transforme en art. On ne s'étonnera donc pas de voir ses clichés pris entre les oeuvres de la collection permanente du Petit Palais. Mieux, on s'en réjouira, car la démonstration y est faite : la photo de Demarchelier, que certains jugent trop lisse, trop parfaite et sans âge, cette photo de mode et de beauté est soluble dans l'art dit "noble".

Les baigneuses de Sisley peuvent côtoyer le corps alangui d'une mannequin sans y perdre leur âme, les portraits désormais ultra-connus de Lady Di peuvent encadrer St Thomas D'Aquin sans inviter à la dérision ni même à la recherche d'une explication qui n'existe pas. Et il suffit d'un cadre doré à un portrait d'Eva Green, de Madonna ou d'Anthony Hopkins pour téléporter nos stars dans le XVIIIème siècle qu'un Bonnard voisin incarne. D'ailleurs, c'est sans doute dans cette salle que l'accrochage est le plus réussi : berné par le talent esthétisant du photographe, l'oeil ne peut bientôt plus distinguer la peinture du cliché ni le people du modèle. Oublié, le relatif ratage des accrochages dans la première salle des vases, à l'étage, où la lumière qui se reflète sur les photos vitrées empêche d'apprécier les courbures du visage de Julia Roberts et du ventre de Carla Bruni enceinte. Dès la galerie suivante, la délicieuse confusion des genres et des époques est une expérience qui vaut à elle seule le déplacement au Petit Palais.

[bio]
artiste: Patrick Demarchelier
Patrick Demarchelier

Photographe français né dans la banlieue parisienne en 1943.

Il passe son enfance au Havre auprès de sa mère et de ses quatre frères. Pour ses dix-sept ans, son beau-père lui offre un appareil " Kodak ". Très vite à l'aise derrière l'objectif, il apprend à développer et retoucher les négatifs, commence par photographier des amis, puis des mariages...

Il travaille d'abord comme laborantin, pour une école de maintien où il réalise des books pour les jeunes femmes. Il perfectionne sa technique, forme son regard, et commence à trouver son " style ". Il aborde la photographie de mode en ét...

[lire la suite]