Share/Bookmark
[archive livre]
Ni d'Eve ni d'Adam

genre: divers


auteur
image disponible Amélie Nothomb
éditeur
Albin Michel

  • Paru le 23-08-07

    infos: 17,90 euros. 246 pages.


critique
++__ Quand Amélie est amoureuse
extrait
____

Couverture Couverture

Forum
Soyez le premier à donner votre avis
[critique]

++__ Quand Amélie est amoureuse

par Anne Eyrolle le 16-07-07

Ca donne quoi, quand Amélie est amoureuse? On sait ce qu'il en est quand Amélie a très peur -elle s'accroche à l'enfance et à sa soeur aînée Juliette (lire "Métaphysique des tubes"). On connaît sa maladresse handicapante quand Amélie est au travail (lire ou voir "Stupeur et tremblements"). On n'ignore rien de son penchant pour la provocation et l'excentricité quand Amélie est médiatisée (les interviews coulent à flot sur la toile pour en témoigner). Mais elle qui nous a habitué à dessiner les relations humaines dans ce qu'elles ont de plus violent, que fait-elle de l'amour? Quand Amélie parle d'une aventure suffisamment marquante pour faire l'objet d'un de ses livres seize ans après les faits, qu'est-ce qui se passe?

De jolies choses, simples et tranquilles: de belles balades, de délicieux repas, de riches discussions sans prétention, des regards attendris, des silences compréhensifs. Et puis des lâchetés, de fausses excuses, des fuites, de la solitude, de l'égoïsme aussi. Quand Amélie est amoureuse, il se passe tout ce que l'on connaît déjà. Sinon qu'il nous manque les mots pour le dire. Les formules pour le re-sentir. Amélie Nothomb a la mémoire des émotions intacte et vive. Son écriture en vibre, en toute sincérité, quoique pudiquement. Ici pas de sexe décrit, pas d'orgasme couché sur le papier. Les confidences humides sur les oreillers rechauffés, ce n'est décidemment pas le genre de la Nothomb. Elle est discrète, l'air de rien, la fille au grand chapeau et aux lèvres rubicondes.

Les sentiments existent, elle les a raconté. Calmes, doux, cependant. Il faut dire qu'à ce garçon amoureux, Amélie a donné moins de passion que de tendresse et d'amitié. Le jeune japonais de bonne famille qu'elle raconte est attentif et sage, assez singulier aussi :de quoi mériter ce bel hommage, rendu, des années plus tard. La littérature devrait-elle ne se souvenir que des histoires d'amour passionnelles et déchirantes? Amélie Nothomb ose élever au rang de roman une relation sans effusion de larmes et c'est délicieux. Inattendu? Peut-être pas, finalement. Avec elle, en elle, sur la passion de l'âme c'est sinon la raison, du moins l'esprit qui toujours l'emporte. Tout part de lui, d'ailleurs : à défaut de coup de foudre, la relation commence sur un contrat d'apprentissage -Amélie veut apprendre le Japonais, Rinri le Français. Elle se terminera après un quiproquo, autre jeu de l'esprit, avant d'ultimes retrouvailles signées d'une parole digne d'un grand sage. Les mots, encore : même pour parler d'amour, Amélie n'en fait qu'à sa tête.

Quand Amélie est amoureuse, cela donne du très bon Nothomb, en somme. De celle qui écrit bien parce que juste, sans manière et sincère. De celle qui transmet ce qu'elle a sans doute de plus agréable : drôlerie, pertinence, sensibilité mal camouflée. On n'est jamais autant aimable que quand on aime, c'est bien connu.

[bio]
auteur: Amélie Nothomb
UNDEF

Ecrivain Belge de langue Française, née en 1967 à Kobé au Japon. Fille de l'ambassadeur de Belgique, elle a vécu entre autres, au Japon, en Chine, au Laos, en Birmanie, aux Etats-Unis... Agrégée de lettres de l'Université de Bruxelles, elle retourne au Japon où elle est née et travaille quelques temps dans une entreprise. De cette expérience, naît "Stupeur et tremblements", roman qu'elle publie en 1999. Cest dès 1992 qu'elle s'impose en litérature, avec "Hygiène de l'assassin". Succès immédiat et fulgurant. Depuis, avec un roman par an, elle est l'une des auteurs les plus attendues de c...

[lire la suite]