Share/Bookmark
[archive livre]
Une confession

genre: roman / 208 pages


auteur
Véronique de Bure
éditeur
Stock Editions

  • Paru le 06-05-09

critique
+++_ Une délicatesse

couverture couverture

Forum
Soyez le premier à donner votre avis
[critique]

+++_ Une délicatesse

par Anne Eyrolle le 28-10-09

C'est un peu tard, peut-être, pour en parler. Sorti en mai dernier, ce livre devrait déjà être balayé par les quantités d'ouvrages (quoique moins nombreux, cette année, crise -chez les éditeurs aussi-, oblige) sortis ces dernières semaines. Mais qu'importe. Les coups de coeur se fichent des agendas. Et les amateurs de belle écriture, aussi.

Une confession est un beau roman. Roman? Pas évident. Il y a une grande part de vérité dans cet ouvrage écrit en deux temps. Premier temps (celui de la vérité) : l'histoire d'une amitié, d'une profonde tendresse qui s'est tissée, il y a des années, un peu par hasard et contre toute attente, entre l'auteure et un sage vieillissant, Jean Guitton. Elle a écrit tout au long de leur histoire amicale, sans penser à publier. Juste pour le plaisir, pour elle, sous l'effet de la douce inspiration que cette fréquentation régulière lui procurait. Avec l'envie de lui exprimer ce qu'une pudeur, souvent, empêche de dire à un grand homme qui vous impressionne.

Deuxième temps : le roman, cette fois. Inséré des années après entre les pages de la vérité, du fait de l'insistance d'un éditeur curieux. Roman d'une histoire d'amour emportée, parce qu'interdite et cachée. De ces histoires qu'on se garde bien de raconter à un chrétien comme Jean Guitton.

Du croisement de ces deux époques, deux tempos, deux confessions, naît un roman d'une élégance rare. L'écriture est vérité à tous les coups, mais livrée dans la pudeur de la fragilité. Véronique de Bure n'en dit pas plus qu'on ne voudrait entendre et dit tout à la fois. Bien élevée, sans doute. Romantique, à coup sûr.

Révélant une part mystérieuse de ce monsieur terriblement discret et disparu, ce livre enchantera les amis de Jean Guitton. En même temps qu'il peut envoûter les amateurs de belles romances infidèles livrées dans un style raffiné. Mais chut... C'est déjà trop en raconter : lisez, et vous aurez les surprises délicates qu'offrent trop peu d'écrivains d'aujourd'hui quand ils parlent d'amours. Ou d'amitiés.