Share/Bookmark
[actualité musique]
ABD AL MALIK - Dante

genre: rap


artiste
image disponible Abd Al Malik
label
Polydor

  • Disponible le 03-11-08

critique
+++_ De Brel au slam

Album Dante Album Dante

Forum
Soyez le premier à donner votre avis
[critique]

+++_ De Brel au slam

par Dave Kouliche le 26-10-08

Dante est certainement le disque qu'Abd Al Malik a toujours voulu réaliser, et dont Gibraltar, vendu à 200000 exemplaires, n'était qu'une esquisse. Un disque où le slameur venu du quartier du Neuhof, à Strasbourg, s'affranchit définitivement du format hip-hop pour rendre un hommage passionné aux grands noms de la chanson française, sans rien renier de ses engagements politiques et sociaux. "J'ai décidé de sortir le rap de sa réserve", affirme-t-il sur son site. Et il faut bien avouer qu'Abd Al Malik ose tout. Samplant Serge Reggiani sur "Le Marseillais", citant Spinoza et Verlaine, il rappe en Alsacien, s'entoure d'un orchestre symphonique et invite même Juliette Gréco et son époux Gérard Jouannest, qui fut pianiste de Jacques Brel, à lui prêter main forte.

Car c'est bien l'ombre du grand Jacques qui plane plus que nulle autre sur ce troisième long format produit par Bilal, compagnon musical du rappeur depuis ses débuts au sein de NAP. La filiation est frappante sur plus d'un titre, et à plus d'un titre. "Circule petit, circule" évoque le "Jeff" du chanteur belge jusque dans l'intonation larmoyante d'Abd Al Malik, tandis que les instrumentaux du "Conte Alsacien" et de "Noces à Grenelle", plaidoirie assez convenue sur la protection de l'environnement, se distinguent par des arrangements à l'ancienne de violon et d'accordéon. Heureusement, d'autres couleurs imprègnent l'album, comme sur les très soul "Césaire" et "Lorsqu'ils essayèrent". Ce dernier morceau, évocation tragique de l'utopie "Touche pas à mon pote", en est sans conteste l'un des moments forts, une preuve de plus que la plume du slameur a encore gagné en habileté et en finesse depuis son dernier effort.

A l'inverse d'un Grand Corps Malade qui donne parfois l'impression de lire ses rédactions de CM2, les textes de l'Alsacien d'origine congolaise sont animés par un souffle poétique puissant et témoignent d'une réflexion approfondie sur la société française, réflexion qu'il avait déjà détaillée dans son pamphlet "Qu'Allah bénisse la France", paru en 2004 chez Albin Michel. A cet égard, le single "C'est du lourd", au titre trompeur, est particulièrement emblématique. Cet avertissement lucide adressé aux jeunes générations torpille les messages habituels du rap hardcore et bling-bling. Etre un petit caïd de cité, pour Abd Al Malik, "c'est pas du lourd".

Bourré de bons sentiments et de références intellectuelles, l'album vire parfois au name dropping, ce qui décrédibilise les propos du rappeur, ou plutôt l'en dépossède, comme si ces mots n'étaient pas les siens. Et c'est bien ce qui irrite ici : quelle est la nécessité, pour un artiste indéniablement talentueux comme lui, de se réclamer sans cesse des grandes figures du patrimoine francophone ? Il semble qu'il se soit laissé enfermé dans son personnage de rappeur érudit, humaniste et donneur de leçons. Une attitude qui lui a valu de recevoir une Victoire de la musique et une médaille de Chevalier des Arts et Lettres, mais aussi d'être violemment critiqué par Jacques Denis dans un article paru dans Le Monde Diplomatique. Consensuel ou pas, Abd Al Malik continue à flotter au-dessus du commun des rappeurs hexagonaux. Et ce n'est pas ce nouvel album qui nous fera changer d'avis.

[bio]
artiste: Abd Al Malik
Abd Al Malik

Chanteur français né Régis Fayette-Mikano à Paris en 1975. Marié à la chanteuse Wallen dont il a un fils.

Fils d'un père haut fonctionnaire congolais, il vit à Brazzaville de 2 à 6 ans. De retour en France, il grandit à Strasbourg dans une cité élevé avec ses six frères et soeurs par sa mère, après le divorce de ses parents.

Bon élève, il suivra des études de philosophie et de lettres classiques à l'Université Marc Bloch, tout en jouant dans un groupe de rap qu'il a fondé, N.A.P.

Chrétien de naissance, il se convertit au soufisme, qui devient son moteur de vie et sa source d'inspi...

[lire la suite]