Share/Bookmark
[actualité musique]
ANAÏS - The Love Album

genre: pop-folk française


artiste
image disponible Anaïs
label
Polydor

  • Disponible le 10-11-08

    infos: En CONCERT à l'Olympia les 2 et 3 mars 2009.


critique
+___ A contre-emploi

The Love Album The Love Album

Forum
Soyez le premier à donner votre avis
[critique]

+___ A contre-emploi

par Dave Kouliche le 29-10-08

Nous l'avions connue avec The Cheap Show, premier album solo fait de bric et de broc écoulé à 300000 exemplaires qui l'avait bien installée dans la case "chanteuse comique". Nous la retrouvons avec The Love Album, disque ambitieux enregistré entre Paris et San Francisco, sur lequel elle apparaît plus sensuelle (voir la pochette), plus sérieuse aussi. Derrière ce nouvel album se cache le Californien Dan "The Automator" Nakamura, producteur aussi imprévisible que surdoué, capable de faire chanter Mike Patton sur du R&B, d'inviter Cat Power à poser sur une rythmique hip-hop ou d'enflammer la planète musique en réalisant les albums de Gorillaz avec Damon Albarn.

On devine le plaisir qu'a pu ressentir ce laborantin versatile à s'immiscer dans l'univers rigolo et éminemment féminin d'Anaïs Croze. Du dub ornementé de guitares bluesy de "Farniente" au twist de "Malheureux", il s'est attaché à varier les atmosphères en gardant une ligne directrice plutôt rock, comme en témoigne la surprenante "I love you" et ses riffs bruitistes. D'emblée, la sophistication des instrumentaux fascine, mais une question quelque peu gênante émerge : les textes d'Anaïs méritent-ils des écrins aussi somptueux ? Pas sûr. Moins satirique qu'auparavant, elle parle encore et toujours d'amour, mais la tendre ironie qui imprégnait ses premières chansons est ici quasiment absente. D'où l'agaçante sensation de platitude qui émerge de ces treize titres.

De l'étalage de clichés "Biba" sur la jalousie de "Qui c'est la fille sur la photo?" aux formules tarte à la crème type "Je me noie dans tes yeux bleus", l'amateur de chansons à texte passera vite son chemin. De plus aucun morceau ne se détache vraiment comme c'était le cas de "Mon coeur, mon amour" sur le précédent disque. Certes, on apprécie la mélopée vaporeuse et lesbienne "Elle me plaît" ou le lifting zouk planant de "Elle sort qu'avec des blacks" (tirée de son premier album), mais sans cesser de se dire que la Grenobloise n'est pas tout à fait à sa place dans ces territoires sonores. Finalement, Anaïs est peut-être plus elle-même avec sa guitare et son mirliton. Au naturel, quoi.

[bio]
artiste: Anaïs
Anaïs

Chanteuse française née à Grenoble, de son vrai nom Anaïs Croze.

Elève en fac d'anglais, elle laisse tomber les cours pour la musique en 1999. Elle entre alors dans le groupe de rock Opossum pour lequel elle chante, écrit et compose. Leur album "Excuse-moi j'voulais te d'mander" sort peu avant la séparation du groupe en 2003.

Elle travaille ensuite en solo à l'écriture de son album "The Cheap Show". C'est par internet que la chanteuse se fait connaître, avec le premier titre "Mon coeur, mon amour".

En 2006 elle est nominée pour les Victoires de la Musique dans la catégorie Groupe...

[lire la suite]