[bio]

Acteur français né en 1948 à Paris.

Formé par Bernard Bimont, il commence sa carrière au café-théâtre où il joue pendant dix ans, avant de décrocher son premier rôle au cinéma dans "Les aventures de Rabbi Jacob" en 1973. Mais c'est Alexandre Arcady qui, en 1981, lui offre son premier rôle conséquent dans "Le grand pardon". Il retrouvera le réalisateur dans "Pour Sacha", en 1990. Entre temps, il est à l'affiche de la comédie "Les Princes" en 1983, le film policier "On ne meurt que deux fois" (1985 de Jacques Deray), le drame amoureux "37°2 le matin" (1985, de Jean-Jacques Beineix).

Suivent plusieurs collaborations avec Claude Lelouch, qui le dirige dans "Il y a des jours... et des lunes" (1989), "La Belle histoire" (1992) et "Tout ça... pour ça !" (1993). Cette même année, on le découvre dans une autre comédie, "La cité de la peur", d'Alain Chabat, qu'il retrouve dans "Astérix et Obélix : mission Cléopâtre" (2001). Les propositions de héros comiques s'enchaînent : amateur de lingerie fine, dans "Amour et confusions" (1997) ou petit voleur dans "Les Grandes bouches" (1998), agent véreux de footballeur dans "3 zéros" (2002), un gangster ridicule dans "Les Parrains" (2005), notable gay dans "Pédale dure" (2004)...

Parallèlement, il excelle dans d'autres registres, plus sensibles, dans "Le Coeur des hommes" (2003 et 2007), "Mariage mixte" (2004), "Emmenez-moi" (2005), ou encore "Deux vies plus une" (2007).