Victoria Abril
  • née le 14-07-1959

évènements
comédien

[bio]

Comédienne espagnole née Victoria Merida Rojas en 1959 à Madrid.

Se destinant d'abord à la danse classique, elle tourne pourtant pour le cinéma dès 1975 dans Obsession. A 16 ans, elle est la reine Isabelle aux côtés de Sean Connery et Audrey Hepburn dans "La Rose et la flèche". Suit "Cambio de sexo" (1977), de Vicente Aranda. Le réalisateur fera de nouveau appel à elle, notamment pour "Amants", qui lui permettra d'obtenir un Ours de la meilleure actrice au festival de Berlin en 1991. Ensuite, c'est sa rencontre avec Pedro Almodovar qui fera vraiment progresser sa notoriété.

Venue à Paris pour suivre son compagnon de l'époque, dès 1980 elle entame une carrière parallèle en France, en jouant en priorité dans les comédies.

Sa filmographie : * 1975 : Obsession de Francisco Lara Polop * 1976 : El Puente de Juan Antonio Bardem * 1976 : El Hombre que supo amar de Miguel Picazo * 1976 : La Rose et la Flèche de Richard Lester * 1977 : Robin, flèche et karaté de Tonino Ricci * 1977 : Cambio de sexo de Vicente Aranda * 1980 : La Fille à la culotte d'or (La Muchacha de las bragas de oro) de Vicente Aranda * 1980 : Mater amatíssima de José Antonio Salgot * 1980 : Mieux vaut être riche et bien portant que fauché et mal foutu de Max Pécas * 1980 : Le C½ur à l'envers de Franck Apprederis * 1981 : La Vengeance impitoyable de Ferdinando Baldi * 1981 : Asesinato en el Comité Central de Vicente Aranda * 1982 : La Guérilléra de Pierre Kast * 1983 : Le Voyage de Michel Andrieu * 1983 : La Noche mas hermosa de Manuel Gutiérrez Aragon * 1983 : La Ruche (La Colmena) de Mario Camus * 1983 : Sans l'ombre d'un péché de José Fonseca * 1983 : J'ai épousé une ombre de Robin Davis * 1983 : La Lune dans le caniveau de Jean-Jacques Beineix * 1983 : Le Bâtard de Bertrand Van Effenterre * 1984 : On The Line (Río abajo) de José Luis Borau * 1984 : Les bicyclettes sont pour l'été de Jaime Chávarri * 1984 : Padre nuestro (Our Father) de Francisco Regueiro * 1984 : L'Addition de Denis Amar * 1985 : Max mon amour de Nagisa Oshima * 1985 : Rouge-gorge de Pierre Zucca * 1986 : L'Heure des sortilèges (La Hora bruja) de Jaime de Armiñán * 1986 : Nuit d'ivresse de Bernard Nauer * 1986 : Tiempo de silencio de Vicente Aranda * 1987 : Barrios altos de José Ignacio Berlanga * 1987 : Ternosecco de Giancarlo Giannini * 1987 : El Lute, marche ou creve de Vicente Aranda * 1988 : Ada dans la jungle de Gérard Zingg * 1988 : El Placer de matar de Felix Rotaeta * 1988 : Bâton rouge de Rafael Moleón * 1988 : Sans peur et sans reproche de Gérard Jugnot * 1988 : La Loi du désir de Pedro Almodóvar * 1989 : Si te Dicen que Cai de Vicente Aranda * 1989 : Sandino de Miguel Littin * 1990 : Attache-moi ! (¡Átame!) de Pedro Almodóvar -Tournage en juin 1990 * 1990 : Seule avec toi d'Eduardo Campoy * 1991 : Une époque formidable... de Gérard Jugnot * 1992 : Talons aiguilles (Tacones lejanos) de Pedro Almodóvar * 1993 : Intruso (Intruder) de Vicente Aranda * 1993 : Amants (Amantes) de Vicente Aranda * 1994 : Jimmy Hollywood de Barry Levinson * 1994 : Kika de Pedro Almodóvar * 1994 : Casque bleu de Gérard Jugnot * 1995 : Libertarias de Vicente Aranda * 1995 : Personne ne parlera de nous quand nous serons mortes d'Agustín Díaz Yanes * 1995 : Gazon maudit de Josiane Balasko * 1997 : La Femme du cosmonaute de Jacques Monnet * 1999 : Entre les jambes de Manuel Gómez Pereira * 1999 : Mon père, ma mère, mes frères et mes s½urs... de Charlotte de Turckheim * 2001 : 101 Reykjavik de Baltasar Kormákur * 2001 : Et après ? de Mohamed Ismaïl * 2002 : Incautos de Miguel Bardem * 2003 : Kaena, la prophétie de Chris Delaporte(voix) * 2003 : Sans nouvelles de Dieu d'Agustín Díaz Yanes * 2004 : Cause toujours ! de Jeanne Labrune * 2005 : Les gens honnêtes vivent en France de Bob Decout * 2005 : Le Septième Jour de Carlos Saura * 2005 : Tirant le Blanc de Vicente Aranda * 2006 : Les Aristos de Charlotte de Turckheim

En 2008, elle est à l'affiche en France de "Leur morale... et la nôtre" de Florence Quentin, "48 heures par jour" de Catherine Castel et de "Musée haut musée bas" de Jean-Michel Ribes.