Yasmina Khadra
  • né le 10-01-1955

évènements
auteur

Yasmina Khadra Yasmina Khadra
[bio]

Ecrivain algérien né Mohammed Moulessehoul à Kenadsa.

Dès 1997, il choisir d'écrire sous un pseudonyme qui rend hommage au femmes algériennes et à son épouse : Yasmina Khadra, qui signifie "jasmin vert". Il ne révèle son identité masculine qu'en 2001, avec l'autobiographie "L'écrivain".

Sa bibliographie : "Ce que le jour doit à la nuit" (2008, Julliard), "Sirènes de Bagdad" (2006, Julliard), "L'Attentat" (2005, Julliard), "La Rose de Blida" (2005, éd. Après la lune, Paris), "La Part du mort" (2004, Julliard), "Cousine K" (2003, Julliard), "Les Hirondelles de Kaboul" (2002, Julliard, Pocket 2004), "L'Imposture des mots" (2002, Julliard, Pocket 2004), "L'Écrivain" (2001, Julliard, Pocket 2003), "À quoi rêvent les loups" (1999, Julliard, Pocket 2000), "Les Agneaux du Seigneur" (1998, Julliard, Pocket 1999), Paris), "Double Blanc" (1998, Baleine), "L'Automne des chimères" (1998, Baleine, "Morituri" (1997, Baleine, Paris), "La Foire des Enfoirés" (1993, Laphomic), "Le Dingue au bistouri"(1990, Laphomic, Alger et 1999, Flammarion, J'ai lu 2001), Paris, "Le Privilège du phénix" (1989, ENAL), "De l'autre côté de la ville" (1988, L'Harmattan, Paris), "El Kahira - cellule de la mort" (1986, ENAL), "La Fille du pont" (1985, ENAL), "Houria", (1984, ENAL, Alger) "Amen"(, 1984, à compte d'auteur, Paris)