Share/Bookmark
[archive théâtre]
Un vrai bonheur 2

genre: divers


auteur
Didier Caron
metteur en scène
Didier Caron
comédiens
Denis Cherer, Pierre-Jean Chérer, Yvan Garouel, Valérie Baurens, Marie-Hélène Lentini, Valérie Vogt, Aude Thirion, Fred Nony


critique
- Le vrai bonheur n'arrive qu'une fois

UNDEF

Forum
Soyez le premier à donner votre avis
[critique]

-___ Le vrai bonheur n'arrive qu'une fois

par Anne Eyrolle le 16-02-07

Souvenez-vous, c'était il y a trois ans : Mathilde et Christophe se mariaient, tout le monde était là, amis et amants, ex-futur et futur-ex... Une joyeuse cérémonie qui avait tourné à la débandade avant le happy end final.

Trois ans plus tard, les revoici, les mêmes, ou presque, deux-trois personnages ont -malheureusement- changé d'interprètes. C'est le 31 décembre 2006 et les joyeux compères ont choisi de célébrer le nouvel an dans la classe de leur école primaire dont l'un d'entre eux est devenu le directeur. Au programme de cette soirée : déclarations d'amitié et d'amour, engueulades et embrassades, rade de champagne et paella trop épicée...

Succès de son premier "Vrai Bonheur" aidant, Didier Caron n'a pas hésité à reprendre les mêmes ficelles pour une suite. Entre drôlerie et émotion, toujours son spectacle doit osciller. Si cette mécanique à peine huilée à la guimauve avait fonctionné dans la première pièce, c'était parce que le texte avait su offrir une bonne comédie de moeurs en dressant une galerie de portraits justes et sympathiques. Mais Didier Caron n'échappe pas au piège des "suites": avec "Un Vrai Bonheur 2", la mécanique fatigue et se fatigue. On sourit plus qu'on ne rit, les répliques sont parfois si lourdes que les comédiens ont du mal à les tenir, les mini-intrigues entre les personnages laissent dubitatifs et les caractères frôlent de très près la caricature. On regrette que Didier Caron se soit abandonné à un humour plus gras. En trois ans, la comédie légère et intelligente a viré à l'épisode de série française, avec, en bonus, quelques blagues vulgaires. Reste, cependant, l'amusement évident des comédiens qu'on veut bien croire copains de longue date. L'esprit de groupe est là, gai et généreux, et cela peut suffire pour donner à certains spectateurs le goût d'un certain bonheur.