Share/Bookmark
[actualité théâtre]
Bonté Divine

genre: comédie / durée: 1h20


auteurs
image disponible Lenoir Frédéric, Louis-Michel Colla
metteur en scène
image disponible Christophe Lidon
comédiens
Benoît Nguyen-Tat, Jean-Loup Horwitz, image disponible Roland Giraud, Saïd Amadis

» [voir toutes les dates]
critique
++__ Bonté des auteurs

affiche affiche

Forum
Soyez le premier à donner votre avis
[critique]

++__ Bonté des auteurs

par Anne Eyrolle le 29-01-09

Il y a des spectacles dont il vaudrait mieux ne pas voir l'affiche. Celle-ci est terrible; ces quatre visages figés sur fond noir feraient fuir plus d'un intéressé. Et ce serait dommage, parce qu'il y a une vraie bonté, justement, dans ce spectacle. Celle des auteurs, essentiellement.

Directeur du Théâtre de la Gaîté Montparnasse, Louis-Michel Colla a ce très bon goût d'aller dénicher des professionnels pour porter à la scène des thèmes essentiels. Celui du cancer, par exemple, qu'il avait abordé avec la collaboration écrite du cancérologue David Khayat, dans "L'arbre de Joie". Cette fois, ce sont les religions, toutes connues de près par l'universitaire Frédéric Lenoir, également directeur du "Monde des Religions". Auteur de nombreux ouvrages sur la question mais aussi de quelques romans, Lenoir sait écrire pour tous. Mais pour le théâtre, c'est autre chose -et c'est là que Colla intervient, avec son sens de la tension dramatique et de la réplique qui fuse. Chacun son savoir-faire; le vrai talent est de les faire se rencontrer.

Le résultat appelle aux félicitations, sans réserve. Colla et Lenoir ont trouvé une vraie idée théâtrale pour exposer les particularismes de chaque grande religion. Et faire un peu la lumière sur ces islam, catholicisme, judaïsme ou bouddhisme dont tous entendent parler à longueur de journée et de journaux sans en connaître les fondamentaux. Une rencontre inter-religieuse qui tourne au huis-clos entre un imam, un moine bouddhiste, un rabbin et un prêtre mystérieusement enfermés dans une pièce; ce curé qui, en proie au doute, pose tous les arguments dans lesquels n'importe quel agnostique peut s'entendre : il n'en fallait pas beaucoup plus pour habiller théâtralement une leçon de cours (et du coup, de tolérance) sur les religions.

Il y a bien quelques lourdeurs dans le discours, et la mise en scène de Christophe Lidon n'est pas époustouflante -parfois même assez laide dans son usage des lumières et sons. Cela, ajouté à un manque de fluidité dans le jeu (qui devrait vite venir, la pièce ne fait que commencer) empêchent de crier à la Merveille. Mais cette "Bonté Divine" offre un moment de divertissement intelligent que beaucoup de spectacles plus chiadés ignorent. Amusé par les grimaces et l'esprit cartésien de Pierre/Roland Giraud, égayé par l'humour juif d'Abramovitch/ Jean-Loup Horwitz, séduit par les contes soufis (Saïd Amadis) et touché par quelques aphorismes tibétains (Benoît N'Guyen), on écoute sans effort, mais avec une attention certaine, les connaissances capitales qui nous sont délivrées sur ce qui rapproche, sépare et fonde les religions.

Loin de la caricature que la seule vue de l'affiche pouvait faire redouter, "Bonté divine!" a cet immense mérite de remplir l'une des fonctions essentielles du théâtre : éclairer la conscience des spectateurs sur un sujet vivace et sensible aux erreurs de jugement.

[bio]
metteur en scène: Christophe Lidon
UNDEF

Metteur en scène. A signé une vingtaine de mises en scène de théâtre, parmi lesquelles : 2007 L'ARBRE DE JOIE de Louis-Michel Colla et David Khayat (Gaité Montparnasse) 2005 SOIE d'Alessandro BARRICO Avec Samuel Labarthe (Studio des Champs-Elysées Tournée saison 2006/2007) LA NUIT DES OLIVIERS d'Eric-Emmanuel SCHMITT Avec Frédéric QUIRING (Petit Montparnasse) 2004 / 2005 L'EVANGILE SELON PILATE d'Eric-Emmanuel SCHMITT. Avec Jacques Weber et Erwann Daouphars (Théâtre Montparnasse Tournée saison 2005/2006) MISES AUX PLACARDS. Textes de Valérie Vetel Alane, Jean Louis Bauer, Guillaume H...

[lire la suite]