Share/Bookmark
[actualité théâtre]
Mission Florimont

genre: comédie / durée: 2h00


auteurs
image disponible Sébastien Azzopardi, Sacha Danino
metteur en scène
image disponible Sébastien Azzopardi
comédiens
Sébastien Castro, Julie Victor, Guillaume Bouchède, Erwan Creignou, Olivier Soliveres

» [voir toutes les dates]
critique
+++_ Hola bijou!

affiche affiche

Forum
Soyez le premier à donner votre avis
[critique]

+++_ Hola bijou!

par Louis-David Mitterrand le 23-06-09

Portés par le succès du "Tour du Monde en 80 jours" nos lascars ont poussé le bouchon un peu plus loin. Plus de délire, d'action, de personnages. En somme ils ont fait leur la devise olympique "Citius, Altius, Fortius". Mais le rire est un oiseau rebelle, dirait Carmen. Si on l'appelle trop fort il peut s'effaroucher. Loin de moi l'idée de semer le doute: bien sûr que cette Mission fait rire, la pièce est une réussite sans aucun doute. Cependant une oeuvre est jugée en regard de son potentiel, du talent de ses auteurs. Disons simplement que les succès passés leur mettent sérieusement la pression. Ces petits jeunes sont bancables, la pièce débute dans un vrai théâtre.

Du coup le regard du spectateur change, ce n'est plus du café-théâtre. Subtilité? Formalité? Changement de genre tout de même, ce n'est pas rien. Et le démarrage fait un peu peur. Nous voilà projeté à l'époque de François 1er et comme de bien entendu l'anachronisme est roi. Vont-ils rester dans un registre qui peut vite lasser? Heureusement non. Mais ça n'installe guère les personnages. Faut-il rire d'un parler actuel situé au 16e? Ou commence la bouffonnerie? La question n'est pas si explicite mais l'esprit demande à s'asseoir, faute de quoi pas de décalage. Et le comique patine. Où alors on vient juste assister à des performances individuelles.

C'est justement l'autre petit problème, je dis bien petit. Une légère tendance à regarder le public les regarder jouer. Ce qui revient à se trouver assez bon. De fait il le sont, bons, ces cinq comédiens. Donc pas grave, ça passe plutôt bien. Même qu'il sont doués. Pas des puceaux de la scène. Mais bon dieu, laissez le public souffler. Laissez le venir. Less is more, parfois. La grosse cavalerie d'un bout à l'autre, ça tue le contraste. Pourquoi sortir de vos personnages pour les pousser comme des bagnoles? Tout va bien, ils ne sont pas en panne.

Tel Madame Irma je prédis un bel avenir à cette pièce. Leur truc à Azzopardi et Danino c'est le long cours, ils ne décrochent jamais de l'affiche. Si on arrive à les virer d'un théâtre ils réapparaissent ailleurs, pour y rester encore plus longtemps, na! En gros c'est un processus d'amélioration continue. Un peu comme "Plus Belle la Vie", ils sont à l'écoute de leur public et s'adaptent en conséquence. Blague à part, leur point commun c'est qu'ils ne s'arrêtent jamais.

Bon, il faut savoir terminer une critique, ne serait-ce que pour aller déjeuner. Alors rappelons les trucs vraiment essentiels. Le texte, la mise en scène et les comédiens sont de première qualité. Surtout la fille qui chante très bien. Ah et puis aussi le jeune barbu un peu fort, très drôle avec son trench coat. J'allais oublier Florimont, ce loser congénital, bâtard en plus, obligé de bouffer des graines magiques pour se tirer d'affaire. Et l'autre en pape bling-bling, à peine exagéré, vu les débauchés de l'époque. J'oublie qui là? Charles Quint! Il m'a fait peur. Tout ça me revient, je vais en rêver cette nuit.

[bio]
auteur, metteur en scène: Sébastien Azzopardi
portrait

THEATRE: Comédien

  • 2006 L'EVENTAIL DE LADY WINDERMERE - MES Sébastien Azzopardi (Théâtre 14)
  • 2005-2006 FAISONS UN REVE Sacha Guitry - MES Sébastien Azzopardi (Comédie Bastille)
  • 2003-2006 LE BARBIER DE SEVILLE Beaumarchais - MES Sébastien Azzopardi (Lucernaire)
  • 2003 DEVINEZ QUI d'après Dix petits Nègres d'A. Christie - Sébastien AZZOPARDI nominé aux
  • MOLIÈRES 2004 " Meilleure Adaptation " - MES Bernard MURAT (Théâtre Palais-Royal)
  • 2002-2004 LES CLASSIQUES CONTRE-ATTAQUENT de et MES Sébastien Azzopardi (Huchette)
  • 2002 LES FAUSSES CONFIDENCES Marivaux - MES Catherine Brieu...
[lire la suite]