Share/Bookmark
[archive théâtre]
Le Voyage de Victor

genre: drame psychologique / durée: 1h00


auteur
Nicolas Bedos
metteur en scène
Nicolas Bedos
comédiens
Guy Bedos, Macha Méril


critique
+___ dans la bulle

affiche affiche

Forum
Soyez le premier à donner votre avis
[critique]

+___ dans la bulle

par Louis-David Mitterrand le 03-11-09

Bien que contemporaine, cette pièce parvient à ne rien évoquer de ce qui intéresse notre époque. Son univers se réduit à deux ou trois rues du Marais. Lieu où Victor vint écraser sa voiture contre un mur. Le voilà maintenant totalement amnésique, dans un lit. Une femme tente patiemment de lui rendre la mémoire: thé ou café? Lui se demande s'il est de droite ou de gauche, fait la tournée des bistros, lit le Journal du Dimanche. Plus franchouillard tu meurs. Elle paraît fouiller dans sa vie, lui apprend qu'il avait un fils, collectionné les femmes, été un salaud au grand coeur. Des bribes de l'accident lui reviennent et cette femme lui rappelle quelqu'un.

Mais qui est Victor? Il ressemble à une sorte de Guy Bedos modifié que son fils Nicolas, auteur et metteur en scène, aurait plongé dans une sale histoire: la mort de son fils. Alors, sur le plateau, le paternel semble gêné, hésite sur le vrai sens de la pièce et finit, dans le doute, par nous faire du Bedos. Sauf qu'il n'est pas seul en scène. La délicate Macha Méril tente patiemment de susciter l'empathie de son partenaire, sans résultat. Certes Victor est un ours mal léché soumis au stress post-traumatique, mais il ne devient jamais humain ni même sympathique. Arpentant la scène d'un air bougon, il reste enfermé dans sa propre caricature. Qu'on lui rende ses fameuses fiches, par pitié.

Le spectateur, indulgent par nature, fidèle et généreux, donne quelques rires polis à ces artistes qu'il connaît. Avec deux Bedos sur l'affiche il était en droit de s'attendre à un truc féroce, engagé, cynique, grinçant, utile, tragique pourquoi pas. Il n'aura rien de tout ça hélas.